Partagez | 
 

 Rien de facile (pv°Hansel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Rien de facile (pv°Hansel)   Lun 30 Nov - 21:06

Je marcha tranquillement dans la forêt, pour me rendre à la rivière. Je regarda autour de moi. Une belle journée s'annonçait avec les rayons du soleil qui caressait mon visage. J'avais le sourire au lèvre, un panier de linge dans une main, et une canne à pêche de l'autre. Quelque jours avait passé depuis ma rencontre avec le jeune homme. Je chantonnais doucement. J'aimais l'idée que mon bébé entends des mélodies joyeuse pour bien grandir. Il ne devait pas ressentir toutes la tristesse que j'enfouais au fond de moi. 

Je regarda tous les beaux arbres autours de moi. Il y avait une très grande variété de plante dans cette environnement. J'avais emprunter des livres à la bibliothèque justement pour comprendre leurs utilité. Saviez-vous qu'il y en avait qui avait des propriétés bénéfique pour le corps humain ? Très peu étudiait les plantes. Pourtant, c'était très intéressant et sourtout, si utile ! Mais bon, nous ne devions pas tous avoir le même champs d'intérêt. Dommage, parce que ces informations gagneraient à être connue.

Une vingtaine de minutes passèrent lorsque j'atteingna enfin la rivière. C'était si tranquille. Je déposa le panier sur le côté, m'assoyant sur le bords de l'eau. Les longues distances ne me faisaient pas peur. Surtout que je parcourais cette distances de plus en plus chaque jours, parfois plus. Je ne pouvais pas encore dire que je connaissais tous les endroits comme le fond de ma poche, mais ceux que je fréquentais souvent ne m'étions pas inconnue maintenant. Je connaissais quelque cachette, quelque endroit avec des la nourritures comestibles tel que les fruits des champs ; framboises, fraises, mûres, bleuets. Les champignons comestible et toxique. Je savais ou trouvez le gibier, même si je n'avais pas encore essayant de chasser, vu mon état. Je baissa les yeux sur mon ventre. Je devais trouver un moyen d'obtenir de la viande sans me ruiner, ni me blesser.

▬ Oh comme que l'eau est bonne ! Dis-je passant de l'eau à mon visage, comme pour me réveiller de mes pensées. 

Elle était si clair, si fraîche. Je déposa ensuite ma canne-à-pêche contre des battons et des roches que j'avais laisser près l'autre jours. Je venais souvent pêcher quand je lavais mes vêtements pour pouvoir cuisiner. Je ne comptait sur personne d'autres que moi.

Je pris alors un vêtement, laissant la canne contre le rocher. Je le frotta dans l'eau pour bien le nettoyer. Disons que ce n'était pas la meilleure activité à faire lorsque tu es enceinte puisque ça donne mal au bas de notre dos mais bon, faut bien que ça se fasse ! Je gardais une jolie sourire sur mes lèvres. Ce n'était pas quelque tâche qui allait me détruire. J'étais tellement concentrer à ce que je faisais que je ne vis même pas les minutes passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mar 1 Déc - 8:47



Depuis ma rencontre avec la jeune femme prénommé Jasmine, j'ai fais plusieurs choses, j'ai d'ailleurs une piste pour ma prochaine aventure périlleuse. Hier soir, j'étais à la taverne et entre deux pinte j'entendis un groupe d'hommes parler, ils parlaient de ce que je recherche activement, de sorcières. D'une oreille attentive, mais discrète je les écoutais. Ils racontaient qu'un groupe de sorcière c'était rapprochée, elles étaient installées un peu plus au nord. Bref, cela fait déjà quelques jours que je suis à la recherche de ce campement, mais je sais qu'il faut être patient.

J'ai chassé toute la journée, je dois tout de même me nourrir de temps en temps. J'ai vérifié mes pièges. Ayant eu une belle récolte de deux lapins, je sais ce que je vais manger aujourd'hui. Je me dirige vers la rivière avec les carcasses d'animaux sur mon épaule. Je veux d'ailleurs en profiter pour nettoyer un peu mes vêtements qui sont de plus en plus dégoûtants.

Arrivant prêt du point d'eau je me laisse tomber à genou, laissant glisser de mon épaule les lapins morts qui finissent leurs courses en heurtant le sol. Je plonge mes deux mains noircis par la saleté, les frottant vigoureusement ensemble pour les nettoyer. Lorsque ceux-ci retrouvèrent leur couleur d'origine, je place mes mains en forme de bol pour amener le liquide transparent à ma bouche et m'abreuver de ce nectar rafraîchissant. Je refais ce geste trois fois, prenant de bonne gorgée. Replongeant mes mains une quatrième fois dans l'eau je m'asperge le visage et lève mon regard azur vers mon reflet et grimace me voyant, beau jeune homme, mais tellement malpropre. Je retire d'un geste solennelle mon chandail crasseux et le plonge à l'eau, dévoilant mon torse musclé, mais abîmé par mes durs combats. Six ou sept cicatrices recouvrent mon corps, mais reste que la plus flagrante est celle qui se trouve sur mon épaule gauche, faisant toute la longueur et qui descends jusqu'à mon cœur, j'ai bien failli y laisser ma peau durant ce duel entre moi et le sorcier hideux. Je grimace de dégoût en repensant à son visage en putréfaction.

Soudainement, un bruit attire mon attention et je tourne mon regard vers une personne au loin, un visage et un corps que je reconnus aussitôt, Jasmine. Cette jeune future maman qui est non loin de moi et tellement perturber par mes pensées que je n'avais même pas remarqué. Lunatique est mon deuxième prénom, cela me joue parfois de mauvais tours. Je reste là, sans broncher la fixant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mar 1 Déc - 16:03

Je frottais et frottais chacun de mes vêtements pour qu'ils deviennent propre, surveillant de temps à autres ma ligne pour voir si un poisson s'y était accroché. Toujours rien. Je me mordis doucement la lèvre. Habituellement j'aurais déjà attraper un petit quelque chose. J'haussa les épaules. Un peu de patience n'allait pas me tuer. de toute façon, je n'avais pas fini de laver mes vêtements.

Soudain, j'entendis quelqu'un se rapprocher d'ou je me trouvais. Je leva les yeux vers l'homme qui s'accroupis à cours d'eau, à quelque mètres de moi. Je reconnu alors immédiatement son visage, même si noircis par la saleté. C'était Hansel, le jeune homme que j'avais rencontré il y a quelque jours. Il ne m'avait pas vu, encore. Sans doute était-il trop occupé par ce qu'il faisait. Je le regardais, ne disant rien, jusqu'à ce qu'il enlève sa chemise. Je vis plusieurs cicatrices sur son corps. Dataient-elles depuis longtemps ? Ou bien c'était dans ce nouveau monde qu'il se les était fait. J'étais trop loin pour distinguer si elles étaient récente ou non. 

Puis, mon regards se posa sur ces deux lapins, là, inerte. Si je voulais apprendre à chasser, peut-être devrais-je lui demander quelque trucs ? C'est dernier temps je n'avais mangé que du poisson et les fruits que je trouvais dans la forêt. Je soupira. Peut-être n'allait-il pas m'enseigner parce qu'il trouverait ça trop dangereux pour une femme enceinte ? Je passa une main dans mes cheveux. Quoi que sa ne coûtait rien lui demander. Le pire qu'il pourrait me répondre serait non. Je le fixa.

C'est alors qu'il me remarqua enfin. Je ne le quittais pas des yeux, lui faisant un jolie sourire comme de bonjours. Je le salua doucement de la main, ne disant rien. Ce n'était pas toujours la peine de parler alors que les gestes pouvaient tellement dire. Le regards aussi. Je me demandais pourquoi nous nous recroisions de nouveau. Peut-être que c'est le destin qu'il en voulait ainsi. Peut-être qu'il avait quelque chose à m'apprendre. Ou même, peut-être que je devais lui apporter quelque chose. Qui sait vraiment ? La vie était drôlement faite. On ne pouvait s'attendre à rien car on ne savait vraiment ce qui pouvait réellement passé, surtout dans un monde dénué de sens. Dans un monde qu'on ne comprenait pas tout encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Jeu 3 Déc - 14:17



Mes yeux ne quittèrent pas ceux de Jasmine, plusieurs questions m'envahir au même moment. Que faisait-elle ici ? Faisait-il longtemps que celle-ci était là à me regarder ? Voyant son visage changer pour me faire un sourire et me saluer de la main, mes lèvres affichèrent un petit sourire en coin. J'ai un étrange manie à ne jamais sourire complètement. Rire est quelques choses que je fais extrêmement rarement. Je ne sais pas vraiment pourquoi, surement parce qu'au fond de moi, je n'ai pas vraiment envie de rire, je n'ai pas vraiment envie d'être heureux. Ce sont des questions que je me pose souvent à moi-même, mais que je n'ai jamais réussis à me fournir de réponse. Un jour, peut-être, ma mentalité pourra changer et que je voudrais changer moi-même.

Voyant la jeune femme devant moi, avec son petit ventre arrondi, je me dis que parfois, à quelques rares occasions, je me dis que moi aussi, je voudrais avoir une femme à mes côtés, fonder une famille, mais je n'arrive pas à m'abandonner complètement à cette idée. Une crainte, une peur, mais surtout une angoisse prend possession de moi et me dis que ce mode de vie est très loin d'être fais pour moi. Je suis un chasseur, un solitaire, un pouilleux.

Mes yeux se baissèrent vers mon reflet dans l'eau, ne sachant pas si c'est pour éviter ceux de Jasmine ou si c'est simplement pour regarder les miens et me maudire en silence. Malgré que je sois arrivé ici dès mon jeune âge et que quarante longues années se sont écoulées depuis, ma vie n'a été que douleur, crie, sang et histoire inachevé.

Je sortis mon chandail qui baigne déjà depuis quelques minutes et le tord vigoureusement. Je relève mon regard vers la femme, la voyant faire la même tâche ennuyante que moi et vue aussi du coin de l'oeil sa petite canne à pêche, ce qui me fit resourire en coin de nouveau.

- Avez-vous réussi à pêcher quelques choses ?

Je veux me changer les idées, me vider la tête de toute l'obscurité qui s'y trouve, malgré tout le mal que je me fais à moi-même psychologiquement, je me dis que parfois, moi aussi j'ai le droit d'être heureux, moi aussi j'ai le droit au bonheur, même s'il risque de ne pas duré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Jeu 3 Déc - 19:24

Je le regarda longuement. Un silence s'installa quelque minutes entre nous. Je ne le brisa pas, attendant un pas de sa part. Il brisa enfin le silence qui nous séparait.

▬ Avez-vous réussi à pêcher quelques choses ?

J'haussa doucement les épaules, en signe de négation. Mon ventre gargouillait silencieusement. Je caressa doucement mon ventre. Qu'allais-je bien manger aujourd'hui ? Surement des petits fruits et légumes que je trouverais ici et là. Des noisettes aussi. Ma réserve dans ma chambre ? Si seulement il en restait encore. La dernière fois, les femmes qui vivaient avec moi m'avaient prit toutes ma nourriture. Je soupira à cette idée. Si c'était encore le cas, je n'aurais rien à me mettre sous la dent cette fois-ci.

▬ Malheureusement, pas encore. Aujourd'hui la rivière est plutôt calme.

Je leva les yeux au ciel. La journée avait bien commencé. Un beau soleil, aucuns nuages. Un belle journée d'été. Sauf que, quelques nuages venaient de faire leurs apparitions, sans prévenir. Je soupira. Aujourd'hui je ne mangerais peut-être pas à ma faim. Surement que des restants. Je baissa ensuite les yeux vers ma cannes, espérant impatiemment qu'un poisson s'y accroche, comme l'autre jours que j'y ait pêché 5 poissons. Ce n'était peut-être pas ma journée, finalement. 

Je déposa alors mes vêtements humides dans mon panier, après les avoir tordus pour y enlever le plus d'eau possible. J'avais fini mon lavage, mais toujours pas de nourriture. Hmm... Quelque gouttes de pluies tombèrent sur mon visage. Je releva les yeux sur Hansel, lui souriant de nouveau. Il devait m'apprendre comment chasser. Ça faisait une éternité que je n'avais pas mangé de bons gibiers. Je saliva juste à y penser. Je savais comment l'apprêter. C'était l'attraper, dans mon état, qui était plus qu'un défie. Je flatta doucement mon ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Dim 6 Déc - 17:43



Je rebaisse de nouveau mes yeux vers l'eau, qui projette toujours mon reflet, légèrement flou, causé par les ondulations du léger courant. Tordant encore une fois mon chandail pour retirer les dernières petites gouttelettes qui s'y trouvent. Je le porte vers mon visage, le sentant brièvement. Il a beau être maintenant propre, il est loin d'avoir une agréable odeur, mais cela va suffire. Je le remets sur moi, cachant mon torse nu. Par la suite, je relève mes yeux vers la demoiselle, voyant que sa ligne à pêche reste inerte, aucun poisson ne désire s'y accrocher pour l'instant ou bien, il n'y a aucun poisson présent dans les environs.

- Malheureusement, pas encore. Aujourd'hui la rivière est plutôt calme.

Je me redresse et agrippe mes deux lapins qui jonche toujours sur le sol. Il est temps de les préparer, avant que la viande devienne avarié. Un bon feu, de la bonne viandes grillés sur la broche. Un bon repas pour conclure la soirée.
Je sens un truc froid me tomber sur le front, de l'eau, une goutte d'eau. Mes yeux azur se lèvent alors vers le ciel qui se couvre tout doucement d'une couverture noire. Il va pleuvoir et il risque de pleuvoir ardemment, vue la noirceur avec laquelle le ciel ce couvre. Hmm .. Cela met mon plan en réflexion. Je ne crois pas que mon feu pourra vivre s'il se met à mouiller. Je vais devoir me trouver un coin avec beaucoup d'arbre pour empêcher l'eau de noyer mon feu.

Je place mes victimes sur mon épaule et retourne mon attention vers la futur maman, je vis alors une petite lueur inexplicable dans ses yeux, celle-ci me regardant droit dans mes propres yeux.

- Vous semblez avoir mauvaise mine. Avez-vous faim par un curieux hasard ?

Je pris une chance de lui proposer, je sais très bien que j'en ai suffisamment pour deux, mais ce n'est pas n'importe qui qui accepterait de la nourriture venant d'un parfait inconnu. Cela me fit pensée que j'ai une tendance à être assez courtois depuis les derniers jours. Je n'ai jamais été aussi généreux et sociable. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que je ressens le soudain besoin d'aider ? Peut-être que c'est simplement une coïncidence et que c'est seulement parce que je suis tombé sur des personnes qui ont quelques choses à m'apporter, même si je ne le crois pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mar 8 Déc - 12:02

J'avais déjà fini de ranger les quelques vêtements que j'avais. Les ciels c'étaient beaucoup noircit avant qu'il m'ait adressé la parole de nouveau. Je lui fis un triste sourire, lorsqu'il me répondit «Vous semblez avoir mauvaise mine. Avez-vous faim par un curieux hasard ? » J'acquiesçca légèrement de la tête, ne le quittant pas des yeux. Je me mordis la lèvre, passant une main dans mes cheveux.

▬ Pour être franche, oui. Et j'espèrais pouvoir pêcher quelque chose aujourd'hui, puisque je suis sur que les femmes de ma demeure ont déjà tout mangé mes provisions, encore.

Je soupira tristement, rangeant ma canne. Ce n'était pas que la pluie me dérangeait, puisque celle-ci devenait de plus en plus dense et forte, c'était seulement que vu la noirceur qu'il faisait, et les orages qu'on entendait, c'était plus dangereux rester à l'extérieur avec les éclaires qui ne tarderait pas à faire leurs apparissions. Le ciels gronda très fort. Je me leva tranquillement, ramassant toutes mes choses. Je leva de nouveau les yeux vers Hansel. Il me semblait si doux, si gentil, si généreux, mais à la fois si distant, si méfiant, si mystérieux. J'avais entendu quelque commérage à son sujet. Pourtant, il était loin d'être tout ce que les autres le décrivaient. Moi, je l'aimais bien. Peut-être une amitié naîtrerais avec le fil du temps, peut-être pas non plus, qui sait. Ce n'étais que la deuxième fois que je le voyais. Surement par pure coïncidence? Ou non. J'haussa doucement les épaules. Je lui souris de nouveau, je voulais qu'il m'apprends à chasser. Mais comment lui demander ? Surtout qu'il allait surement dire que ce n'était pas pour moi. Je soupira tristement.

J'étais déjà toute trempée, perdu dans mes pensées. Peut-être attendais-je une réponse de la part du jeune homme ? Je ne savais pas vraiment ce que je faisais. Tout ce que je savais c'est que les lieux commençaient à ne plus être sécuritaire. Surtout que si je ne faisais pas attention, je risquais de tomber à l'eau puisque la pelouse était toute mouiller et glissante alors. Je ferma les yeux quelque seconde, comme pour penser à ce que j'allais faire, puis je les ouvris de nouveau. Sa silhouette se dessinait vaguement dans toute cette obscurité. Je ne pouvais donc plus voir les traits se dessiner sur son visage. Je me mordis la lèvre de nouveau, pensant à ses lapins. Je savais comment il allait être succulent, bien apprêter. Une seconde fois j'en eu la salive à la bouche. En plus, j'avais déjà les épices sur moi, les ayant cueillit plus tôt ce matin -pour le peut-être poisson que j'allais pêcher- mais qu'il n'était pas venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Ven 11 Déc - 18:37



Lapins sur mon épaule, le regard lever vers le ciel noir, je réfléchis. Je me dis à cet instant que vue la température extérieure. Je vais devoir faire une petite distance de marche pour aller vers mon abri là où je pourrais vider et faire cuir succulent petits animaux morts fraîchement piéger. Je ferme les yeux, laissant des gouttelettes de pluies inondées mon visage, sourire en coin, je ressens de nombreuses gouttes rouler le long de mon front, mes paupières, mes joues, mon menton, pour ensuite continuer leurs courses sur mon cou. Je fus pris d'un agréable petit frisson.

- Pour être franche, oui. Et j’espérais pouvoir pêcher quelque chose aujourd'hui, puisque je suis sûr que les femmes de ma demeure ont déjà tout mangé mes provisions, encore.

La voix de Jasmine me fit ouvrir les yeux et baissent mon regard vers cette dernière. Les femmes avec qui celle-ci vit, n'ont aucun savoir vivre, même moi, isolé dans ma demeure médiocre je n'irais pas piller dans les provisions de quelqu'un. Probablement parce que moi-même, je passe plusieurs dures journées à chasser et vérifier mes pièges. Malheureusement, je n'ai pas assez de patience pour la pêche, même si un délicieux poissons ne font pas de mal de temps en temps. Je traverse la rivière sur un point où l'eau n'est pas très haute, les deux bottes dans l'eau pour aller prêt de la jeune femme enceinte.

- Alors si vous me le permettez, je vous invite à partager mes lapins.

Je plonge mon regard azurs dans ses yeux à elle, ses yeux si doux sur un visage si doux. Je peux y lire tellement de souffrance et de peine. Je connais très peu de gens dans ce nouveau monde, j'évite d'avoir des contacts avec les gens, je ne voudrais pas trop que l'on s'attache à moi. Avec mon mode de vide trépidante, je ne voudrais pas peiné quelqu'un si je venais par mourir dans un combat ou en tombant du haut d'une montagne. Par contre, toutes les personnes, jusqu'à maintenant, que j'ai eu le plaisir de rencontrer, on tous vécu des choses difficiles, perdus des gens qu'ils aimaient. Je déteste ce nouveau monde, je déteste toutes les atrocités que les gens ont vécus à cause de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mer 16 Déc - 15:59

Je releva les yeux vers lui, après qu'il se soit rapproché de moi. Un doux sourire s'afficha alors sur mes lèvres, en signes de gratitude. J'étais contente qu'il m'ait proposé de manger avec lui. Mais je n'allais pas rester là à rien faire, je comptais l'aider à apprêter ses lapins, les désosser ou quoi que se soit, je saurais me rendre utile. Rien ne me dégoutais, et en plus, j'apprenais très vite. Il était vraiment gentil. Je me leva doucement, pour ne pas glisser, prenant mes choses. Je glissa ma canne à pêche sous mon épaule, et de l'autre main j'attrapa mon panier remplis des peux de vêtements que j'avais. La pluie et le vent se faisait sentir de plus en plus fort. On ne pouvait presque plus rien voir à l'horizon, tellement les lieux c'était assombri. Les branches des arbres dansaient dans le vents, se faisant secouer d'un bord puis de l'autre, brutalement. On disais souvent qu'après la pluie, venait le beau temps. Espérons-le !

▬ Merci beaucoup pour votre générosité.

Une éclaire tomba alors près de nous, fracassant un arbre. Il eu quelque flammèche, mais le feu ne pu prendre d'ampleur vu la forte pluie. Mais un peu plus et nous nous faisions électrocutés ou même, écraser par le tron d'arbre qui venait de tomber sur le sol, le faisant résonner. Nous devrions vite partir, avant que d'autres dégâts se produisent, et peut-être bien pire, qui sait. Les tonnerres se faisaient entendre de plus en plus fort, puissant.

▬ Nous devrions partir maintenant.

Avec peine et de misère, je resta debout, contre le puissant vent qui se frappait contre nous. Tellement puissant que nous pouvions tomber à tout moment. c'était une grosse tempête qui avait commencé. Très dangereuse. Je me demandais alors ou nous allions trouver refuge, en très peu de temps. Une grotte ? Peut-être. J'en avais vu une plus tôt dans la matinée, vers le nord. Mais lui qui avait l'air de connaître beaucoup plus l'endroit que moi, peut-être qu'il connaissait un endroit moins loin ? Qui sait. Je me mordis durement la lèvre, relevant les yeux vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mer 16 Déc - 17:52



Dans un bruit assourdissant, mon regard se tourne vers un arbre produisant de petites flammèches, un éclair ayant probablement frappant avec force la pauvre écorce de celui-ci. L'orage qui fait rage est d'une violence extrême, d'une violence que je n'ai jamais eue la possibilité de contempler et je n'ai d'ailleurs pas le temps de m'asseoir, fixant le ciel s'illuminer des éclairs et de vrombir sous le tonnerre.

- Merci beaucoup pour votre générosité.

Léger sourire en coin je retourne mon attention vers la demoiselle qui ramasse ses choses de peine et de misère. Je sens le vent me fouetter le visage et l'eau qui asperge mon corps.

- Nous devrions partir maintenant.

J'acquiesce, entièrement d'accord avec son idée, se mettre à l'abri, cela ne sera pas du tout un luxe. J’emboîte alors le pas, je sais exactement là où je dois me diriger, un endroit sécuritaire et un endroit qui n'est pas très loin de notre position actuelle, je ne tiens pas à faire plusieurs kilomètres de route et je crois bien que celle-ci doit penser comme moi.

Après environ deux ou bien trois petites minutes de marches, je décide de changer de technique d'avancement dans cette forêt bombardée par le vent et la pluie. J'empoigne délicatement la futur maman par le bras et la place devant moi, voyant à quel point cette dernière a de la difficulté à avancer avec les bourrasques qui la poussent dans le sens inverse. Je me place ensuite dans son dos pour l'aider à placer un pas devant l'autre et pour m'assurer que si jamais elle perd pied, je serais là pour la rattraper et éviter qu'elle se retrouve écraser contre le sol.

- Vous allez bien ? Continuez toujours vers l'avant, nous y sommes presque, le vent tombera de lui-même à cet endroit.

Le petit coin tranquille où je l'amène est un endroit splendide qui s'est créée de lui-même. C'est un endroit circulaire, un cercle non parfait bien entendu, mais des énormes arbres créent cet espace. De gros arbres massif, haut avec des feuillages si dense que cela produit un abri parfait. J'ai d'ailleurs un feu, du moins, j'ai tout ce qu'il me faut pour produire un bon feu réconfortant, au centre de ce sanctuaire, comme je l’appelle. Il faut seulement continuer d'avancer quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Ven 18 Déc - 17:14

J'essaya d'avancer, mon ventre rond me pesait beaucoup. J'avais mal choisis ma journée pour sortir. Je soupira tristement, mes cheveux s’emmêlaient dans le vents, allant d'un bord et de l'autre. La pluie était tellement forte que je sentais presque mon visage s'égratigner à chacune des gouttes. Mais je sais que ce n'était qu'un impressions. Je sentais alors les bras d'Hansel s'enlacer autour de ma taille, surement pour m'aider à avancer. Je le laissa faire, essayant d’avancer avec peine et misère. J'espérais tellement que l'On arrive rapidement à l’abri, j'en pouvais plus, je sentais mes forces m’abandonner, mes jambes en tremblaient, mais je ne pouvais pas arrêter maintenant. Je me mordis durement la lèvre, je devais continuer à avancer.


▬ Vous allez bien ? Continuez toujours vers l'avant, nous y sommes presque, le vent tombera de lui-même à cet endroit.

Je m'agrippa à mon compagnon, continuant d'avancer suite à ses paroles. Nous allions bientôt arriver selon lui, enfin ! Je tremblais presque de partout, autant parce que je sentais mes forces m'abandonner, que je faiblissais, que parce qu'aussi, j'avais froids. Nous étions trempés de la tête au pied. J'avais l'impression que j'allais perde conscience. Surement que la faim aussi ne m'aidait en rien. Je ferma les yeux quelque secondes, puis les ouvra de nouveau. J'avançais, même si je ne voyais rien devant moi. Je donnais toute ma confiance à Hansel. 

▬ Ouioui sa va.. 

Je ne voulais pas l'inquiéter. Après tout, je n'étais rien pour lui, nous nous connaissions à peine. Je ne voulais pas être un fardeau. Je pris les quelque dernière force qui me restait pour continuer d'avancer. Je me mordis durement la lèvre. Je vis au loin une tornade se former. Nous étions de le pétrin si nous nous dépêchions pas. J'accèléra le pas, de peine et de misère, avec beaucoup de difficulté. Je me laissa guider par l'homme qui était auprès de moi.

▬ Je crois que nous devrions nous dépêchez.....

Il fallait vite trouver refuge. Cette tempête était trop puissante pour nous. La tornade se rapprochait de plus en plus, devenant aussi de plus en plus puissante. Je n'avais jamais rien vu de tel, sans était presque impossible. On voyais au loin des arbres se faire déraciner par la puissance de ces vents. Même tout ce qui avait sur le passage se faisait détruire. L'adrénaline rempli alors mon corps de force. Je me mit presque à courir pour nous échapper de cette tempête. Nous y étions presque, oui presque. Il n'en manquait que très peu avant que nous soyons à l'abri. J'en oublia même ma faim, trop concentré à sauvé nos peaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Sam 19 Déc - 18:21



Toujours derrière la demoiselle, je ne ralentis pas la cadence, s'il le faut, je la prendrais même dans mes bras pour me mettre à courir, mais il est tout simplement hors de question de s'arrêter jusqu'à-ce que nous soyons, elle et moi, en sécurité dans ''Le Sanctuaire''.

- Ouioui sa va..

Je sens à ce moment une légère hésitation dans sa voix. De la peur, de la panique ou simplement un épuisement par rapport à cet exercice extrême que nous sommes en train de faire. Le vent est si puissant que moi-même j'ai de la difficulté à poser un pied devant l'autre. Le sol de terre et de sable deviens de plus en plus boueux, ce qui rend la progression laborieuse.

- Je crois que nous devrions nous dépêchez.....

Je lève les yeux devant moi et vois le vent tourbillonnant se former pour devenir de plus en plus gros, de plus en plus déchaîner. Ce n'est tout de même pas possible ? Une tornade ? Je n'en crois pas mes yeux, mon regard ébahi ne trompe personne, je n'ai jamais vu cela de toute ma sainte vie et personnellement, je n'aurais jamais cru en voir une, un jour. Mais bon, cela ne me dit pas de tarder trop.

- Par ici.

Sans crier gare je dévie vers la gauche, emportant avec moi Jasmine pour qu'elle continue de me suivre dans cette ascension. Soudainement, le vent tombe et mes pieds crampés sur le sol glissant arrive sur un sol complètement sec, ce qui me fit perdre l'équilibre, lâchant mon emprise sur Jasmine et tombant directement sur le sol sec. Je reste alors coucher sur le dos, mes lapins à quelques centimètres de moi. Je ne bouge pas, immobile, souriant en coin, heureux d'être enfin rendu là où je voulais aller. Là, où aucune tempête ne peux venir perturber ce doux paysage. Je ne bouge pas, prenant le temps de prendre de grandes inspiration pour calmer ma respiration rapide par ce dur effort physique que la futur maman et moi venons d'accomplir. Je m'assois alors d'un bond, tournant mon regard azur vers la femme qui m'accompagne. Je ne dis rien, ne faisant que scruter son non-verbal, cela en dis tellement long sur les gens, sur ce qu'ils pensent réellement. J'écoute le vent et la pluie qui se déchaîne non loin de nous et je pris même un instant pour regarder l'orée de cet endroit, où l'on peut voir la tempête faire rage. Parfois, il y a tellement d'endroits comme celui-ci, où l'on se demande comment cela fait pour exister, comment il a fait pour ne pas succomber à la dureté de la vie. Après un court moment, mon attention revient sur la demoiselle.

- Je vous souhaite la bienvenue dans, ce que je nomme, Le Sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Sam 19 Déc - 19:32

Je regarda autour de moi, rentrant dans le lieu sombre, sans rien dire. J'entendais toujours le vent crier, les tonnerres hurler, et les arbres s'arracher. Mais au moins, là, nous étions à l'abri, enfin. J'avança tranquillement, puis, je m'assis sur une pierre. Je tremblotais. J'avais extrêmement froid. Mes lèvres étaient bleus. On pouvait presque voir se former des glaçon sur le bout de mes cheveux mouiller par la pluie. Il nous faudrait de bois sec pour pouvoir faire un feu, et ainsi, cuir les lapins.

Je leva les yeux sur Hansel, ne disant rien, ne faisant que le regarder. Nous étions tous les deux tout tremper. Il devait avoir froid, lui aussi. Je me mordis durement la lèvre. On ne voyais pas gros chose. C'était très sombre. On n'y voyait rien. J'avais de la misère a distinguer son visage. Mon ventre grogna. Oui, j'avais faim, très faim, mais je ne dit rien. Il coupa alors le silence.

▬ Je vous souhaite la bienvenue dans, ce que je nomme, Le Sanctuaire.

J'acquiesça doucement. Je n'y avait jamais mit les pieds, auparavant. C'était nouveau pour moi, cette endroit. Elle était même très peu accueillante, mais je n'avais pas peur, c'était toujours mieux d'être ici que d'être à l'extérieur, dans la tempête. Je leva de nouveau mes yeux vers lui, même si son visage ne se distinguait pas vraiment dans le noir. 

▬ Comment as-tu connu cet endroit ?

J'attendais impatiemment sa réponse, pour briser le silence qui se faisait grandissant dans ses lieu si sombre, si ténébreux. Je ne voyais pas ce qui m’entourait. Je frotta doucement mes bras, en guise de recherche de chaleur. Je ferma la yeux, pensive, puis les rouvra de nouveau. Aucunes différences, aucunes lumières. Je frotta plus vigoureusement mes mains contre mes bras puisque je ne ressentais toujours pas de chaleur. Je tremblait de plus en plus, j'étais gelé.

▬ Viens-tu souvent par ici ? 


J'avais tellement de questions qui me trottait dans la tête, mais aucunes réponses. Il était si mystérieux. Je me demandais vraiment ce qu'il faisait dans la vie. Et pourquoi nous étions nous croiser deux fois cette semaine, en peu de temps. Peut-être recherchait-il quelque chose ? Mais quoi ? Je ne connaissais rien de lui, ni de sa vie privé, ni son passé, ni rien du tout en fait. Seulement son nom. Et qu'il était un bon chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Lun 21 Déc - 17:42



Je finis par me relever. je dois bouger mon corps. Je sens le froid me glacer les os. Je suis trempé de la tête aux pieds et je vois même un peu de boucane sortir de ma bouche lors de mes expirations. Je regarde autour de moi, Le Sanctuaire, toujours aussi magnifique et ténébreux. Je secoue vigoureusement ma chevelure pour en extirper le plus d'eau que cela est possible, le reste va devoir sécher par elle-même, mais cela ne me dérange pas. Je sens un gros frisson parcourir mon corps. De la chaleur, je dois me réchauffer, un beau feu ne sera pas un bon luxe et j'ai tout dans cet endroit splendide pour en faire un, à l'abri des tempêtes.

- Comment as-tu connu cet endroit ?

Je tourne mon regard vers Jasmine, petit sourire au coin de mes lèvres. Sa question me fit remémorer comment je suis tombé, par accident, sur cet endroit. À cette époque j'étais beaucoup plus jeune, je devais avoir une dizaine d'année de moins qu'aujourd'hui. D'ailleurs, je ne regrette pas cette trouvaille. Je vins pour ouvrir la bouche pour répondre à la demoiselle, mais je crois que je pris trop de temps que cette dernière enchaîne avec une seconde questions.

- Viens-tu souvent par ici ?

Je ne dis rien, restant encore un peu silencieux, m’avançant vers le plein centre de notre cachette du déchaînement. J'y place quelques bûches bien sèches, non loin d'un rond de pierre, là, où je fais toujours mon petit feu lorsque je viens par ici.

- J'ai connu cet endroit par accident, un soir que je me faisais pourchasser.

Je tourne brièvement mes yeux vers la fille qui semble grelotter de tout son corps un peu plus loin. Je pris deux pierres dans mes mains et les cognant fortement l'une contre l'autre près des brindilles sèches, celle-ci sont les meilleurs pour démarrer un bon feu réconfortant.

- Et non, je ne viens pas souvent. De temps en temps pour me détendre.

Mes mains frigorifiées continuent de fracasser les pierres ensemble jusqu'à ce que j'appercoive une étincelle. Je m'accroupis prèt de petites flammes et soufflant tranquillement, mon feu pris et je rajoute quelques morceaux de bois pour l'aider à prendre de l'ampleur, pour enfin pouvoir réchauffer nos corps complètement trembler, mouiller et geler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mar 22 Déc - 0:12

Je tremblais de plus en plus, incapable de me contrôler, les lèvres bleutés. Je continuais de frotter mes bras vigoureusement, espérant que sa aide. Mais je savais que cela ne ferait pas grand chose. Je vis ensuite Hansel déplacer des bûches sèches. Ça au moins, sa nous réchaufferait. Un silence envahissait cette endroit pleine d'obscurité, pourtant, je m'y sentais à l'abri. Même dans le noir avec cet homme que je ne connaissais que très peu. il fallait dire que ça ne faisait que deux fois que nous nous voyions, par hasard. Je ne connaissais rien de lui, sauf son nom. Puis, il prit la parole, pour répondre à mes questions. 

▬ J'ai connu cet endroit par accident, un soir que je me faisais pourchasser.

Je tourna doucement la tête sur le côté, intrigué. Pourchasser ? J'en avait long à savoir sur lui. Je lui souris doucement, m'avançant vers le cheveux qu'il était en train de préparer, les cheveux en glace. Je regardais ce qu'il faisait, même si l'envi de lui poser des questions étaient là, j'attendais un peu, je ne voulais pas le brusquer. Puis il repris la parole.

▬ Et non, je ne viens pas souvent. De temps en temps pour me détendre.

Je regardais les petites flammèches prendre de l’ampleur sur le feu, enfin. Il avait fait vite. Ce n'étais surement pas sa dernière fois. Je releva les yeux vers le jeune homme, lui souriant. J'allais le demander de me raconter son périple, du pourquoi il avait dit qu'il fût pourchasser. C'était peut-être le bon moment pour mieux le connaître.

▬ Et dis-moi, pourquoi étais-tu pourchassé ?

Je continua de lui sourire gentiment, pour qu'il soit en toute confiance. Mes yeux brillaient de curiosité. Disons que je n'avais pas eu la chance de parler à beaucoup de personne ici, depuis mon réveil. En plus, il en savait un peu plus sur moi que moi sur lui. C'était le moment de mettre tout cela au même niveau. Je grelottais toujours, mais j'en oubliais presque mon froid, concentré sur lui. Je ne disais rien, attendant qu'il me raconte son histoire. Je ne le quittais pas des yeux. Je me sentais comme une petite fille qui attendait avec impatience que son père lui raconte une histoire, plein d'action, plein de péripétie, de suspense.. Un bonne histoire bref. J'avais l'impression que j'avais beaucoup de chose à apprendre sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mer 23 Déc - 13:33



Fixant mon feu grandir, je souris en coin. Je peux enfin me reculer et prendre une distance raisonnable avec celui-ci. Je place mes mains tout prêts, les frottant l'une contre l'autre. Je ferme les yeux, ressentant tranquillement la chaleur du feu réchauffer mon corps glacé. Ceci est une sensation tellement agréable et paisible. Le froid est une agression si brutale et lorsqu'on ressent une chaleur venir doucement nous envelopper, cela fait tant de bien. Je ne bouge pas, étant seulement concentré sur ma respiration lente et régulière, entendant au loin le vent et la pluie fouetter les arbres, le sol et les feuilles, me sentant si bien dans cet endroit clos, caché de tous les dangers climatiques.

- Et dis-moi, pourquoi étais-tu pourchassé ?

J'ouvre lentement mes yeux, tournant mon regard vers la jolie demoiselle qui s'est rapprochée des flammes, probablement pour se réchauffer elle aussi. Je me mords la lèvre inférieure et me gratte la nuque, comme je fais chaque fois que je suis légèrement ou même énormement embarassé. Mes yeux azur se retourne vers les flammes, les regardant danser l'une avec l'autre, fixant les minuscules tysons s'élever dans le ciel. Mon regard et mes pensées se perdent alors dans ce majestueux spectacle. Je prend d'ailleurs un moment avant de répondre à la demoiselle, une ou deux minutes d'attentes peut-être, je ne sais pas.

- Cette forêt est hantée par de multiples créatures. Des bonnes, comme des méchantes. Je vis moi-même dans cette forêt, alors je les connais, pour la plupart. Je connais les dangers, mais cela n'a pas toujours été ainsi. Il y a environ une dizaines d'années, j'ai fais une très mauvaise rencontre. J'ai rencontré un groupe de chasseurs, mais ceux-ci chassaient un gibier que je ne me serais guère attendu, l'homme.

Je fixe toujours le feu, comme si mon regard cherchait quelque chose ou peut-être seulement pour revoir les événements de ce soir ce refléter dans les flammes rougeâtres.

- J'ai été par contre très chanceux dans ma malchance. Leur groupe étaient réduit, ils n'étaient que trois. Après une course effréné j'ai fini par les distancer, mais disons qu'ils m'ont laissé un cadeau que je n'oublierais jamais.

Je lève légèrement mon chandail, dévoilant mon dos, ayant une cicatrice sur mes côtes, celle-ci ayant mal guérit, vue chaque fois que je me blesse, je ne rencontre personne, je me soigne moi-même avec le meilleur de mes minuscules connaissance. J'émets un long soupire d'exaspération.

- J'ai été chanceux que la flèche que leur archer m'a tiré m'entaille la peau seulement sur les côtes. Ma course s'est terminé ici, dans cet endroit.

Je tourne mon doux regard vers la charmante femme et fais un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Jeu 24 Déc - 0:25

Je le regarda de haut en bas, ne disant rien. Je ne coup ais pas le silence qui nous séparait puisque j'attendais qu'il me raconte son histoire. Quil me dise pourquoi il était pourchasser, ce qui s'était passé, et comment il avait réussit à s'en sortir. Je passa doucement un main dans mes cheveux, le fixant. La glace avait fondu. Je grelottais toujours, mais c'était beaucoup moins pire depuis que le feu était là. Il coupa enfin ce silence, commençant son histoire ; 

- Cette forêt est hantée par de multiples créatures. Des bonnes, comme des méchantes. Je vis moi-même dans cette forêt, alors je les connais, pour la plupart. Je connais les dangers, mais cela n'a pas toujours été ainsi. Il y a environ une dizaines d'années, j'ai fais une très mauvaise rencontre. J'ai rencontré un groupe de chasseurs, mais ceux-ci chassaient un gibier que je ne me serais guère attendu, l'homme.


[size=41]Je n'osa pas rajouter quelque chose parce que je sentais qu'il n'avait pas fini de conter son histoire. Je me mordis doucement la lèvre, le regardant toujours, frottant mes bras ensemble. Il continua alors son récit ; [/size]



- J'ai été par contre très chanceux dans ma malchance. Leur groupe étaient réduit, ils n'étaient que trois. Après une course effréné j'ai fini par les distancer, mais disons qu'ils m'ont laissé un cadeau que je n'oublierais jamais.



[size=47]Je ferma presque aussitôt les yeux, comme pour m'imaginer la scène. Ça n'a pas dû être facile. Je ne savais pas que par ici, le cannibalisme était encore présent. Tous essayait de me faire croire, qu'aucun mal n'avait traverser la porte. Mais c'était faux, et je m'en doutait. La nuit, parfois, j'entendais des choses étranges. Des bruits, des cris. J'avais meme l'impression de voir quelque fantômes parfois. Mais étais-ce possible ? Null le le savait. Il termina alors ce qu'il avait commencer, me sortant de mes pensées.[/size]





- J'ai été chanceux que la flèche que leur archer m'a tiré m'entaille la peau seulement sur les côtes. Ma course s'est terminé ici, dans cet endroit.



[size=50]J'ouvra alors les yeux, plongeant mon regards dans le sien. Il avait l'air de beaucoup avoir souffert, le pauvre. Mais pourquoi était-il dans la forêt, que cherchait-il ? Je baissa alors le regard vers son énorme cicatrice, me mordant de nouveau la lèvre. Il avait l'air d'avoir de la misère à guérir cette plaie. Peut-être ne savait-il pas comment faire ? J'avais justement, sur moi, un plante qui pourrait le soigner. Je pouvais en faire un onguent. Je regarda autour de moi, pour rechercher quelque chose de tranchant. Ah, des roches. Ça allait faire l'affaire. Je m'avance vers celle-ci, sortant une plante de mon sac. Je commença à l'écraser entre deux pierres pour en faire une genre de purée, puis, je m'avança vers Hansel.[/size]



[size=50]- Tu as été beaucoup courageux. / je regarda sa blessure / puis-je ? Lui demandais-je, pointant le remède que je venais de faire. [/size]

[size=52]J'attendais une réponse, avant de faire quoi que se soit. Je ne voulais pas le brusquer.après tout, on se connaissait à peine. Je leva mes yeux vers les siens, enchaînant une nouvelle question.[/size]


[size=52]- et que cherchais tu exactement dans ces bois, pour t'y aventurer aussi souvent ?  [/size]






[size=52](Dsl si c'est écrit sans couleur n'y rien, je suis sur mon cell perdu en campagne chez mon père hahahah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Jeu 24 Déc - 10:42



Ayant tourner mon regard vers celle-ci, je constate qu'elle ne me regarde pas du tout. Son regard est braqué sur mon dos, là où ma cicatrice est visible. Ressentant une soudaine gène monter en moi, j'abaisse mon chandail, mais la jolie demoiselle à maintenant le nez dans son sac. Je me racle discrètement la gorge et agrippe mes lapins, ne rajoutant rien. Je n'ai plus rien à dire sur mon récit et d'ailleurs je n'aime pas vraiment parler de moi. En contact social, je suis vraiment mauvais. J'agrippe mes lapins, à la base, je suis ici pour manger après tout et j'entends par la même occasion mon ventre crier famine.

- Tu as été beaucoup courageux. Puis-je ?

Je quitte mes lapins des yeux et la regarde. Absorber dans mes préparatifs pour enfin pouvoir avaler un petit quelque chose, je n'ai pas remarqué que cette dernière c'est approchée de moi. Mes yeux s'abaissent alors vers l'étrange mixture que cette dernière à préparer je ne sais trop quand. Probablement lorsque je me suis perdu, pour ixième fois, dans mes pensées. J'eus alors une petite grimace de dégoût, me demandant sérieusement ce que cela peut bien être, mais ce n'est pas très ragoutant.

- Et que cherchais tu exactement dans ces bois, pour t'y aventurer aussi souvent ?

Je relève mon regard vers ses splendides yeux, ne sachant trop quoi répondre. Je ne connais pas vraiment la demoiselle, je ne sais pas si je peux lui faire confiance. J'ai toujours, jusqu'à maintenant, été un très grand solitaire. Ce n'est pas pour rien que je vis isoler de la société, que je vis isoler de toute vie humaine, toute vie tout court en fait.

- Qu'est-ce que c'est ?

Je me mords la lèvre inférieure, ne me sentant pas du tout à l'aise avec cet étrange ingrédient d'alchimie ou cet étrange mixture d'apothicaire. J'en oublie d'ailleurs sa seconde question, mon attention est complètement dirigé vers le truc qu'elle semble vouloir appliquer sur mon corps abîmé par mes nombreux et durs combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Ven 25 Déc - 11:14

Je le regardais, sans rien dire, attendant une réponse. Je ne le brusquais pas. Je savais qu'il devait être solitaire, sa se ressentait, dans sa personnalité, dans ce qu'il faisait, dans ce qu'il dégageait. Pourtant, il était vraiment gentil. Il devrait être connue, mais bon, c'était à lui dans décider. Je n'étais pas mieux, après tout, puisque depuis mon réveil, je n'avais pas adressé la parole à pratiquement personne. Je me faisais assez discrète, même. Seulement la petite sirène Ariel, venait me rendre visite pour parler un peu. Sinon, je n'avais aucuns contactes avec le monde extérieur, bin.. les gens. Je me tenais loin d'eux, en faite, ici dans ce nouveau monde, parce qu'on ne sait pas vraiment à quoi s'attendre, pour le moment. Je me mordis la lèvre inférieur. L'homme qui se trouvait face à moi, répondis enfin.

▬ Qu'est-ce que c'est ?

Je comprenais sa méfiance, après tout, comme je me le répète sans cesse, nous nous connaissions à peine. Je lui afficha un doux sourires de confiance, lui expliquant les propriétés bénéfiques de cette plante. Qu'elle aidait à guérir rapidement. J'en glissa même une blague comme quoi, malheureusement, elle n'était pas miraculeuse au point de faire disparaître les cicatrices. Je pris une léger pause, puis je rajouta quelque chose à ce que je venais de dire ;

▬ Bref, ça va t'aider à guérir, et empêcher que ta plais s'infecte. 

Je leva les yeux vers lui. Sa plaie n'était pas très belle, elle m'avait l'air même un peu infecté. Elle avait de la misère à guérir, surement pour les efforts physiques qu'il avait chaque jour. Il ne serait pas capable de rester allonger 24 h sur un lit, sans bouger d'après moi. Je ria silencieusement, à cette pensée. Disons que cette mixture allait beaucoup l'aider, grâce à elle, il ne pourrait pas s'empêcher de continuer à vivre... Et faire les choses qu'il avait à faire, qu'elle qu'elle soit.

Je passa de nouveau une main dans mes cheveux tremper. Il n'avait plus du tout de glace. Même que mes vêtements commençaient à sécher. Il n'était plus qu'humide. Mon ventre grogna. J'avais oublié que j'avais faim avec cette tempête. Je l'entendais encore se déchaîner à l'extérieur. Mais au moins, nous, nous étions en sécurité. J’espérais que personne n'était à l'extérieur en ce moment. Parce que je ne crois pas que l'on puisse restait en vie, contre ce phénomène climatique dégénéré. J'en venu même à penser que la puissance de ses vents, ne pouvait pas être dû à dame nature, mais bien une force supérieur. De la magie peut-être? Qui sait. On ne peut rien prévoir dans ce nouveau monde que nous n'en connaissons qu'une petite partie. Il y en reste tant à découvrir. Était-elle habitée, d'ailleurs, avant notre arrivé ? J'haussa les épaules suite à cette pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Dim 27 Déc - 16:57



Mes yeux ne quittes pas la jolie demoiselle, mais surtout l'étrange mixture que celle-ci à dans la main, me demandant sérieusement ce que cela peut bien être. Jusqu'à ce que cette dernière entre dans un long discourt sur les côtés thérapeutiques de cette crème. Mon regard s'abaisse alors vers ma cicatrice, me mordant la lèvre inférieure. Me demandant sérieusement si je dois accepter ou non. Me retrouver avec une charmante femme qui veut m'aider est quelque chose de vraiment nouveau pour moi et mon visage exprime tous, exprimant une certaine crainte, une certaine hésitation.

- Bref, ça va t'aider à guérir et empêcher que ta plaie s'infecte.

Regardant mon ancienne profonde blessure, je prend un long moment et finis par hausser les épaules. Je retourne mon regard vers Jasmine et acquiesce lentement. Après tout, ce n'est pas tout le monde qui nous veut du mal, il y a des personnes bien intentionnés dans ce nouveau monde. Vivant isolé dans cette ténébreuse forêt, j'oublies souvent que les créatures ne sont pas toutes démoniaques et sanguinaires.

- D'accord, je .. eum .. J'en mettrais plus tard, je crois qu'on devrait manger avant.

Je lui fais un léger sourire et tourne la tête vers mes délicieux lapins. Machinalement, je retire les entrailles des lapins que je viens d'ouvrir avec le couteaux qui se trouve dans ma botte gauche. Je retire tout ce qui ne se mange pas vraiment, entendant mon ventre crier famine. Chasseur né, je me sers de ma super technique pour retirer la peau de ma viande, ayant finalement que la délicieuse partie qui se mange, ne me reste qu'à la faire cuire et le tour est joué. La futur maman et moi-même auront bientôt un repas de roi, savoureux et succulent. J'embroche solidement la viande sur une petite branche et place notre nourriture au-dessus des flammes scintillantes. Je salive déjà, j'ai tellement faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Dim 27 Déc - 17:34

Je caressa doucement mon ventre, sentant des coups de mon enfant. Je souriais. Ce bébé me rendais si heureuse. J'avais hâte de le tenir dans mes bras. Rendue-là, se serait sans doute plus facile pour moi de faire toutes mes tâches, sans un énorme ventre rond qui prenait toute la place. D'ailleurs, sa me fait pensée que je devrait me coudre un écharpe extensible, pour pouvoir l'avoir contre moi, dans mes déplacements. Ainsi, il serait toujours près de mon coeur, et je pourrais avoir les mains libre pour les choses que je devrais faire. Par exemple, continuer de planter des fruits et légumes, pour pouvoir cultiver ma nourriture, pêcher aussi. Chasser, si Hansel voulait bien m'enseigner. J'étais très débrouillarde, et à mon affaire. Après tout, avec un enfant à venir, je ne pouvais pas rester les bras croisé, à ne rien faire. De toute façon, sa avait toujours été dans ma nature, de bouger. J'étais incapable de rester assise à ne rien faire. Même au palais je ne supportais pas que l'on fasse tout pour moi. Je n'étais pas handicapée, quand même. 

Je le regardais droit dans les yeux bleu, ne bougeant pas. Je lui fis un petit sourire de compassion. Avec hésitation, il répondis enfin à ma demande ; « D'accord, je .. eum .. J'en mettrais plus tard, je crois qu'on devrait manger avant. » Un plus grand sourire s'afficha sur mes lèvres, enfin, il acceptait mon aide. Il était peut-être plus ouvert à moi, maintenant. Je le sentais sortir de sa coquille, peu à peu, pour me faire confiance. J'acquiesça doucement, le regardant, puis j'ajouta ;

▬ Est-ce que tu as besoin d'aide ? Je peux t'aider à les apprêter.

Je n'ai jamais aimer rester là à ne rien faire, laissant toute la job à quelqu'un d'autres. J'aimais me rendre utile. Faire les choses par moi-même. Là-dessus, nous avions un point en commun, nous ne contions sur personne d'autre que nous-même. Je déposa la mixture que j'avais fait pour sa plait, un peu plus loin de nous. Plus tard il allait s'en mettre, avait-il dit. Cela allait beaucoup l'aider. Surtout à la guérison de sa plaie. Mon ventre gargouillait. 

▬  J'aurais une faveur à te demander... Je... J'aimerais que tu me montres à chasser.

Disons que ça diversifierait beaucoup plus mon alimentation, celle-ci se résumant seulement à des fruits, des légumes, et du poissons. Ah et des noix parfois. Disons que je n'avais pas vraiment d'argent pour acheter des pièces de viande. En plus que dans ma demeure, sa ne resterait jamais bien longtemps puisque les femmes qui vivait avec moi se servait dans es réserve personnel. Je soupire silencieusement, pensant à tout ça. J'avais hâte de pouvoir avoir mon petit chez moi. Pour élever mon enfant, seul, sans que personne soit dans mes jambes, ou e vole mes choses durement travaillée. Marcher de longue distance, enceinte, pour aller cueillir, pêcher, ramasser quelque chose à manger, demandait beaucoup d'efforts dans mon état. La moindre des chose serait que les autres femmes ne prennent pas mes choses. Ou du moins, le demande. Même mieux, qu'elles en cueillent elles aussi ! J'avais besoin de beaucoup de force, moi, pour que mon enfant grandisse bien, dans mon ventre. Des protéines et tout. Je passa un main dans mes cheveux, de nouveau dans mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Lun 28 Déc - 18:33



Je tourne avec entrain ma viande embrocher sur le feu, petit sourire aux lèvres, j'ai seulement hâte de les décrocher et d'en savoureux leur goût. J'ai faim, je suis même affamé. J'ai toujours un truc sur moi habituellement que je peux grignoter en cas de famine, mais je l'ai mangé un peu plus tôt ce matin et par gourmandise, ceci est une erreur de ma part.

- Est-ce que tu as besoin d'aide ? Je peux t'aider à les apprêter.

Mon attention se tourne vers la propriétaire de la douce voix. Je lui fais un bref sourire en coin et secoue négativement la tête. Ils sont beaux comme ça mes lapins, mais c'est surtout que je ne vois pas ce que celle-ci pourrait faire de plus que ce que j'ai fais. La peau est enlevée, ils sont vidés de leur sang et les entrailles ne sont plus dans les animaux. Non. Il ne reste qu'à patienter sagement en attendant que les flammes cuisent la chair.

C'est dans ces moments que je suis heureux d'avoir installé des petits camps de fortune comme ici, un peu partout dans la forêt. Trois ou quatre endroits stratégiques en cas de soucis, où je peux me faire un feu réconfortant, c'est tout ce dont j'ai besoin. Je n'ai jamais vécu dans le grand luxe, même avant d'arriver dans ce nouveau monde. Je me contentais de peu et c'est toujours le cas aujourd'hui. Je vis chaque jour, sans nécessairement penser au lendemain, car je ne sais jamais si je vais revoir le soleil se lever. Je rêve parfois de mieux, mais cette idée s'évapore rapidement de mon esprit. Je ne suis pas particulièrement heureux de mon mode de vie, mais je suis très loin d'être malheureux.

- J'aurais une faveur à te demander... Je... J'aimerais que tu me montres à chasser.

Sa voix me sorti de ma torpeur, clignant des yeux à maintes reprises. Mes yeux se retournent sur celle-ci et mon regard plonge dans ses splendides yeux. Ceux-ci sembles si sincère, si doux. Je ne pus m'empêcher d'esquisser un léger sourire. Comment refuser à une demoiselle aussi charmante ? Par contre, je dois être certain de savoir dans quoi que je m'embarque si j'accepte d'aider cette dernière. Apprendre a chasser, ce n'est pas facile, il y a plusieurs choses à apprendre et aussi, dans sa condition, cela ne risque pas d'être de tout repos. Je prend un court instant pour réfléchir et finis par céder et ma tête acquiesce positivement.

- C'est d'accord. Je veux bien t'apprendre à chasser. Cela me ferait même plaisir.

Une douce odeur arrive à mes narines, l'odeur de la viande qui cuit. Je retire les pièces de viandes, juste à l'arôme je sais qu'ils sont prèt. Nous allons enfin pouvoir nous mettre quelques choses dans nos estomacs vides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Mar 29 Déc - 14:14

Je le regardais droit dans les yeux, en attente d'une réponse. Sans doute qu'il allait dire non, que c'était trop dangereux dans mon état, et bla bla bla. Comme mon père qui m'avait empêcher de sortir du château toute ma jeunesse jusqu'attends que je fasse une ''fugue''. Disons que j'étais sortie en étant déguisée pour pouvoir exploré. Je détestais entre enfermer. Je sais que mon père ne voulait pas mon mal, mais je trouvais sa réaction exagérer. Je ne le quitta pas des yeux, attendant impatiemment une réponse. Il devait dire oui, il le devait, je voulais apprendre, j'avais une lueur d'espoir dans les yeux. 

Je passa une main dans mes cheveux, me mordant la lèvre. On dirait que sa prenait une éternité attendre sa réponse. Fallait bien dire que les prochaines semaines que j'allais vivre dépendais de lui. Si j'allais encore devoir pêcher pour me nourrir, ou bien que j'allais pouvoir me mettre autre chose sous la dent à part des poissons. Surtout que la pêche, sa ne mordait pas toujours, malheureusement. Je me mordis de nouveau la lèvre.

▬ C'est d'accord. Je veux bien t'apprendre à chasser. Cela me ferait même plaisir.

J'en sauta presque de joie. Mais je me retenais tout de même de montrer oh combien j'étais contente. D'un coup qui change d'idée. Mon regard s'abaissa sur les lapins. Mon ventre gargouillait de plus bel, suite à cette excellente odeur qui se dégageait de ses bouts de lapins. J'en avais la salive  la bouche. Je caressa doucement mon ventre. J'avais de petite contraction ici et là. Sans doute parce que j'avais fait trop d'effort physique aujourd'hui. Mais bon, mon bébé devait rester encore au chaud pour quelque semaines. Ce n'est pas le temps qu'il sorte, encore, même si j'étais presque à terme, il manquait quand même quelque semaine avant qu'il puisse sortir. 

▬ Merci beaucoup. Je ne sais pas comment te remercier ?

Je releva les yeux vers le chasseur, lui souriant. Tu ne sais pas combien ce que tu vas m'apprendre va m'aider dans la vie de tous les jours. Je vais pouvoir chercher moi-même ma viande, et ne compter sur personne. J'aimais pouvoir me débrouiller seule. Après tout, la petite vie en moi le devait bien. Je devais tout faire pour mon bébé, pour que nous ne manquions de rien. Je caressa doucement mon ventre, qui me faisait mal. Sans doute parce que je n'avais pas bien manger aujourd'hui aussi, en plus de la grande course affronter contre la mort que nous venions de parcourir. Mon estomac brûlait. J'avais faim, c'était épouvantable. J'avais hâte de manger ses beaux lapins que je voyais dorer de l'extérieur. Et l'odeur qui s'y dégageait. Miam. Je pensais de nouveau une main dans mes cheveux, ne montrant pas la douleurs que je pouvais bien ressentir à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leaders

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Hansel Jäger
Je suis ici depuis le : 05/05/2015
Mes messages s'élèvent à : 93
Je suis : Célibataire
Boulot : Tueur de Sorcière
Personnage en trois mots : Débrouillard, Impulsif, Lunatique
Doublette(s) : Diederick Flötenspieler
On dit que je ressemble à : Matt Lanter


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Jeu 31 Déc - 9:16



Voyant tout subitement le visage de la jolie demoiselle s'illuminer à la suite de ma réponse, je ne pus m'empêcher de sourire en coin. Ma foi, elle est vraiment superbe lorsqu'elle sourit comme cela. Un étrange sentiment m'envahit en la voyant sourire ainsi. Je ne sus dire ce que cela peut bien être. Plus j'y réfléchis, plus je me dis que cela doit être de la fierté d'avoir rendu quelqu'un heureux. Étant majoritairement seul, je finis par mettre plusieurs sentiments de côté, car ils ne me servent absolument à rien. Mais depuis quelque temps, on dirait que le karma ou c'est peut-être le destin, je rencontre des nouvelles personnes et des splendides nouvelles personnes. Elles me font vivre des étranges aventures et elles me font vivre des choses qui ne sont pas désagréables. Je perdis rapidement mon sourire et baisse mon regard vers la branche qui soutient les pièces de viande. Pourquoi est-ce que je me refuse à être heureux ainsi ? Une seule réponse me vint à l'esprit : Gretel. Cela a beau faire quarante longues années que je l'ai perdue, abandonnée, elle me hante toujours. Mes remords d'enfants refusent de me quitter. Mes remords d'enfants refusent que je sourie pleinement. Mes remords d'enfants refusent que je puisse avoir une vie normale et heureuse. Cela commence sérieusement à m'affecter, de plus en plus que j'avance dans la vie, de plus en plus que j'ai l'impression de reculer.

- Merci beaucoup. Je ne sais pas comment te remercier ?

Je casse la branche en deux, entre les deux lapins et en tendis une à Jasmine. Il est temps de manger, il est temps de se remplir l'estomac, j'en salive. Lorsque celle-ci me débarrasse de sa partie du repas, je mords à pleines dents dans la chair cuite. Je prends le temps de mastiquer, savourant les saveurs de l'animal. Appréciant de sentir de la nourriture consistante tomber dans mon estomac pour combler un vide.

- Je crois sincèrement que dans ce nouveau monde, il faut être capable de se débrouiller seul. Je crois aussi qu'il faut savoir se défendre. Si je suis la personne qui t'aidera à vivre plus confortablement dans ce monde, alors soit. Tu n'as aucunement besoin de me remercier.

Je lui fis un clin d’œil avant de reprendre une bouchée de nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesses

avatar


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Je m'appelle : Jasmine d'Agrabah ♥
Je suis ici depuis le : 09/11/2015
Mes messages s'élèvent à : 101
Je suis : Je préfère ne pas en parler...
Boulot : Futur mère ♥ (& Couturière depuis peu)
Personnage en trois mots : Loyale, aimante & aventureuse
On dit que je ressemble à : Paulina Vega Dieppa


MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   Ven 1 Jan - 20:30

Je pris doucement la branche, enfin, le repas était prêt. Une délicieuse odeur, qui se dégageait de ses superbes lapins, me vint aux narines. Miam, tout avait l'air succulent. Je pris une première boucher, me délectant de la cher de l'animal. Mon ventre gargouillait. Même mon bébé bougeait plus durant les boucher. Il devait savoir reconnaître de la bonne viande. Je pris une seconde boucher, perdue dans mes pensées, mais Hansel coupa alors le silence.

▬ Je crois sincèrement que dans ce nouveau monde, il faut être capable de se débrouiller seul. Je crois aussi qu'il faut savoir se défendre. Si je suis la personne qui t'aidera à vivre plus confortablement dans ce monde, alors soit. Tu n'as aucunement besoin de me remercier.

On entendis les crépitement du feu. Les flammes dansaient sur plus, illuminant la pièce. Je leva les yeux vers lui, d'un sourire sincère. J'acquiesça la tête, ne disant rien. Il avait tout dit. Parfois le silence valait tout dire. Je m'empiffrais du lapin, silencieusement. On dirait que cela faisait une éternité que je n'avais pas aussi bien manger. La tempête n'avait toujours pas l'air de se calmer. Je l'entendais encore gronder, toute la terre résonnait sous nos pieds. Un demi heure passa, sans que nous parlions, seulement finissant nos lapins, puis je lui posais la question. Celle qui avait l'air de tant évité. Un aura de confiance nous entourait. Mais allait-il tout déballer, de me dire la vérité ? Nous allions voir. Je ne voulais pas qu'il se sente brusquer. Il m'intriguait tellement. Il devait bel et bien avoir une raison pour laquelle ils vivaient loin de la ville.

▬ Je me demandais... Je le regardais droit dans les yeux, Pourquoi vis-tu aussi reculé de tous ?

Je me mordis durement la lèvre, regrettant presque d'avoir poser ma question. Après tout, rien ne me disait s'il allait me dire la vérité, me raconter son histoire. Je me gratta doucement le derrière de la tête, pensive. Je ne voulais pas qu'il se referme. On se connaissait à peine aussi. Et qui se, peut-être je pourrais l'aider dans sa quête si j'en savais quelque chose ? Je flatta doucement mon ventre, attendant qu'il réponde quelque chose. Que se soit positif ou négatif. Mais il était si mystérieux. Donc il allait surement rien me dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼



MessageSujet: Re: Rien de facile (pv°Hansel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien de facile (pv°Hansel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Á qui ne regarde rien, tout adieu est facile. (AI)
» Rien n'est jamais facile... [Livre I - Terminé]
» cake super facile
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'extérieur :: Chute-